histoiresdecheznous2 Index du Forum

histoiresdecheznous2
Site d'histoires érotiques pour adultes dont les héros font partie de la même famille

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

proposition de suite à la thérapie spéciale.

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    histoiresdecheznous2 Index du Forum -> histoiresdecheznous2
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Cette suite vous convient-elle?
boof on a vu mieux, mais merci quand même
93%
 93%  [ 15 ]
Non au secours, jamais vu un texte si merdique
6%
 6%  [ 1 ]
Total des votes : 16

Auteur Message
balista


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 279
Localisation: république tchèque

MessagePosté le: Dim 23 Fév - 17:01 (2014)    Sujet du message: proposition de suite à la thérapie spéciale. Répondre en citant

Les personnages :
    - Nicole, 43 ans, Mère de Louis, épouse de Charles

- Louis, 18 ans, fils de Charles et Nicole
- Charles, 51 ans, père de Louis, mari de Nicole
    - Damien, l'ami de Louis, même âge
    - La pharmacienne, qui pose des questions indiscrètes. 



Sur le chemin de retour, des idées contradictoire se heurtent dans la tête de Nicole, la confrontation des ses sens exacerbés qui réclament leur dû et la morale qui le lui interdit. 
La vue de ce pal érigé en diable tentateur lui pose vraiment un vrai problème, surtout que son mari ne la satisfait plus depuis un temps certain.
Un dialogue avec sa conscience s'engage: 
- vais-je franchir le pas et le prendre comme amant?
- non, je suis folle, je suis sa mère, d'avoir des pensées de ce type c'est indigne. 
- Oui, mais je vois bien que ce monstre érigé, c'est pour moi qu'il se dresse.
- D'autre part, si je suis sa mère, je dois faire tout pour tenter de le guérir et peut-être qu'après avoir cédé, il sera guéri de ses fantasmes. 
- Salope, rien que d'y penser, tu mouilles ta culotte.
- C'est pas ma faute si je suis une femme délaissée par son mari qui a ses besoins insatisfaits. 
- En plus à ce niveau, du point de vue capacité, il semble qu'il n'y a pas photo entre les deux calibres.. 
- Prévoyons cependant l'impensable et prenons nos précautions, passons chez la pharmacienne pour prendre pilules et condom.
- Pourquoi les deux. 
- Si jamais le condom casse, c'est la sécurité, 
- Tu penses plutôt que d'avoir une petit averse de sperme sur tes ovaires te fera le plus grand bien grande cochonne. 


Après ce petit monologue intime, Nicole s'arrête et entre dans la pharmacie pour demander un parquet de pilule contraceptive et un paquet de condom. 
La pharmacienne qui ne l'aime pas trop se dit, tiens, je vais la mettre un peu mal à l'aise cette coincée. 
La pharmacienne: - Pour les condoms, quelle taille?
    Nicole: - quelle taille, je ne savais pas qu'il y avait plusieurs tailles .
    La pharmacienne: - Mais bien sur, si le condom est trop grand, il risque de glisser et se perdre dans la matrice, ce qui est assez délicat pour retirer et il risque de déverser les spermatozoïdes dans la matrice et si il est trop petit, il risque d'éclater, quand à la longueur c'est la même chose, un trop court cause des problèmes et un trop long idem. 

Pour donner une idée, elle montre son avant bras, pour le diamètre c'est à peut près cela, en faisant le tour de son poignet avec sa main gauche et en se souvenant qu'elle en faisait juste le tour, quand à la longueur, il faut bien compter à peut près la longueur de mon avant bras.


La pharmacienne:- Boooof, vous êtes tombée sur le gros lot, mais il me semble que monsieur votre mari prenait pour une dimension plus faible. 


Nicole- Mêlez vous de vos oignons Madame, répond-elle en rougissant comme un pivoine, laissant voir que ce n'est peut-être pas pour son mari. 
La pharmacienne: - Certainement madame, c'était la conscience professionnelle qui m'animait pour bien vous servir. 


La dessus elle paie et embarque son paquet et va chercher son fils et son ami. 
Elle est furieuse d'avoir été devinée. de rage, elle avale sa première pilule. 
Arrivée à l'école, elle embarque ces deux ados et l'invité se met à la place du mort. 
Pendant le trajet, il ne peut manquer de voir le haut des cuisses bronzées ce qui lui vaut une déformation de son bermuda bien visible. Voyant cela, elle s'imagine ces deux adolescents adorables, bien membrés et cela commence à la faire mouiller grave. 


Damien: Quel est votre parfum? je n'en ai jamais senti d'aussi agréable!


Nicole-C'est mon secret. (si il savait que c'est ma mouille qui sent si fort) 


Arrivés à la maison, tous se dispersent, les 2 ados vont dans la chambre de Louis pour essayer de réviser pour l'examen de demain, mais Damien à beaucoup de peine à s'enlever de l'esprit ce qu'il a perçu de la mère de Louis. 
Il dit à Louis, 
- Vraiment, ta mère elle est super chouette et son parfum, je n'en ai jamais senti de pareil. 
- J'ai rien remarqué à l'arrière. 
- Bon si on avançait un peu, j'aimerai me coucher pas trop tard ce soir dit Louis en pensant à la petite séance qui va avoir lieu. 
Ils finissent leurs révisions et Damien est prêt pour renter à la maison. 
- Tu nous accompagnes?
- Non , je suis un peu fatigué. 
Bon, j'y vais seule avec lui. 
En chemin, à nouveau, elle voit la bosse s'ériger, agressive: 
Elle prend un chemin de travers et lui pose une question en montrant la bosse: 
- C'est moi qui te fait cet effet? 
- Pardonnez moi, mais vous êtes si belle, si sexi et votre parfum m'envoûte. 
Comme elle a pris un peu l'habitude de se désinhiber, elle pose carrément la main sur sa braguette et sort l'objet de bonne dimension, il faut qu'elle fasse vite, elle pense, peut-être que si il arrive à me calmer, je ne vais pas tomber dans mon travers. 
Elle soulève son bras et une autre odeur rend fou Damien qui colle ses lèvres sous les aisselles de Nicoles. 
Elle en devient folle et elle enlève sa culotte et lui propose de venir respirer son parfum intime. 
- Je ne sais si j'ose, je suis le meilleur ami de votre fils, même si je vous trouve resplendissante. 
- Cela peut rester entre nous, mais j'ai un besoin physique de faire l'amour, rends moi ce service. 
Il se penche alors sur son entrejambe et avance les lèvres vers les autres lèvres qui luisent dans la pénombre de la voiture, il aspire ce petit bouton qui dépasse le haut des lèvres et le suce comme si sa vie en dépendait. 
Hm c'est bon, à mon tour de goûter un peu de toi, dit Nicole qui embouche son dard, il est pas mal, pas trop de fromage. Elle pompe tant et si bien que pour finir, il ne peut se retenir et vide ses couilles dans la bouche de Nicole qui avale sans broncher. 
Elle continue un peu à agacer l'objet pour lui rendre la dureté première, mais rien ne fait, il semble qu'un coup, c'est tout et le temps passe passe, à regret, elle remet sa culotte et elle dépose Damien à domicile puis rentre à la maison. 
- Pfff, cela ne fait pas mon beurre, pense-t-elle, j'ai toujours cette envie irrépressible qui me taraude les reins,  Comment va se passer la suite. 
Elle monte dans la chambre de son fils qui est assoupi sur son lit. Elle ressort et va préparer le souper, qui une fois prêt, elle l'appelle. 
(j'ai mis souper, car en Suisse, on dine à midi et on soupe le soir) 
Pendant que sa mère partait avec son copain, Louis, fort de l'expérience précédente se dit, il ne faut pas que cela sorte trop tôt, il faut qu'elle se donne un peu. 
et il se masturbe bien comme il faut pour se vider. 
Lors du souper.
Nicole - On va faire cette prise de sperme, tout de suite après le souper?
Louis - J'aimerai juste voir les nouvelles avants si c'est possible 
Nicole -Bon cela m'arrange, je vais prendre une petite douche, je suis en nage dit-elle en pensant qu'il faudra qu'elle se rince la bouche. 
Elle monte prendre sa douche et met un peignoir un peu par flemme et beaucoup par duplicité. 
A la fin de sa préparation, elle met un condom dans sa poche, (on ne sais jamais) et monte dans la chambre de Louis. 
- tu viens?
- Oui maman, j'arrive. 
- Déshabille toi! 
- oui, 
Là un petit pincement au coeur, devant la bite de bonne dimension, mais assez flasque, elle se dit: 
- Je ne suis pas au bout de mes peines. 
Je vois que tu n'es pas trop en forme ce soir (sans se douter qu'exprès il avait vider son surplus pour tenir plus longtemps)
- Cela doit être la fatigue, mais si tu faisais comme hier soir peut-être que cela aiderai. 
- C'est que je n'ai pas remis de culotte. 
- Cela ne fait rien, ce sera encore plus fort. 
Ni une ni deux, la voila qui enjambe Louis lui offrant la vue de sa moule cette fois sans la protection un peu théorique d'une culotte diaphane. 
- Cela fait son effet, le sexe de Louis se redresse, mais il devient endurant
- Cela ne vient pas, qu'est-ce qui se passe? dit-elle tout en admirant cette colonne de chair qui la fait frémir. Elle sent sa chatte s'humidifier grave, surtout que l'intermède de l'après midi l'a prédisposée. 
Louis sent ce parfum dont a parlé Damien, il le reconnait, c'est le même que hier. 
-  Mam, si je pouvais goûter ton miel, peut-être que cela viendrait plus vite
- Hmm pense-t-elle, ce que j'attends depuis si longtemps. 
- Je ne sais si tu peux, je suis ta mère quand même, mais bon si cela peut-t'aider, fais. 
Elle écrase de ce fait les lèvres de son sexe sur la bouche de son enfant qui sort sa langue et commence à lécher son miel, 
Humm c'est bon trop bon et elle appuie très fort ses lèvres sur celles de son enfant en ayant des mouvements de bassin clairs, d'un coup, c'est fulgurant, ce qu'elle n'avait jamais connu, un orgasme dévastateur qui fait qu'elle se démène sur le visage de son fils, l'inondant de sa mouille et finalement, elle retombe à coté épuisée.
- boouuuu, cela ne m'était pas arrivé depuis longtemps, mais cela ne résout pas le problème de la prise de sperme. mais ne ne me sent pas la force de te masturber. 
- Je vais mettre un préservatif et tu vas venir en moi, on récupérera ensuite le sperme. 
Sitôt dit, sitôt fait avec un petit intermédiaire lécher pour bien le faire coulisser. 
et là enfin, ses rêves se réalisent, sa mère dont il rêve en secret depuis si longtemps, va lui appartenir, 
doucement il approche son sexe du sanctuaire prêt et bien lubrifié, prêt à recevoir sa majesté phalus premier. Il pénètre un peu et demande: 
- Cela va? 
- Oui, con tinue. 
et lentement, il se laisse plonger dans cette antre bouillante, il sent qu'il touche le fonds du gouffre alors il remonte lentement pour apprécier cette gaine de velours qui entoure son sexe, c'est doux et chaud, les contractions que sa mère fait lui sont sublimes. 
Il accélère les montées et descentes dans ce sexe qui bout comme une urne trop pleine, 
Nicole elle sent bien ce montre de chair qui lui écarte sans pitié sa chair pour faire son chemin jusqu'au plus profond de son être, le creuset qui a fait un si bel apollon, elle sent revenir les prémisses d'un nouvel orgasme qui promet d'être aussi dévastateur que le précédent, la houle de ses hanches devient dantesques 
Louis, sentant une chaleur presque insupportable qui assaille son sexe a de plus en plus de peine à retenir la montée du sperme et quand sa mère éclate dans un orgasme, à son tour, il se libère et de longues giclées de sperme viennent éclater contre la matrice de sa mère, heureusement protégée par un rempart en caoutchouc. 


En constatant le plaisir réciproque qu'ils ont pris à cette prise de sperme, ils conviennent que désormais, ils vont procéder de la même manière, c'est trop  bon pour ne pas le faire, mais supplie Nicole, ceci ne doit se savoir par personne à part nous deux. Aucun copain et surtout quand papa est là, on se tient à carreau, il ne faut pas oublier qui amène l'eau au moulin.


Suite à ce traitement radical, Louis n'a plus de problème de douleurs, régulièrement il évacue avec sa mère son trop plein d'énergie à la place de remplir des kleenex  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 23 Fév - 17:01 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
jessi


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2014
Messages: 9
Localisation: 75005

MessagePosté le: Lun 6 Avr - 18:53 (2015)    Sujet du message: proposition de suite à la thérapie spéciale. Répondre en citant

Sympa, en attendant la  suite  Smile
_________________
les petit plaisir de la vie ....il faut dire que je suis gourmande hi hi hi


Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    histoiresdecheznous2 Index du Forum -> histoiresdecheznous2 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com